Ce site est conçu pour les fureteurs compatibles avec les normes web. Il demeure tout de même fonctionnel avec les autres fureteurs.

Accéder au contenu

La tragédie du vol 302 d’Ethiopian Airlines

Honorables sénateurs, le samedi 9 mars, j’ai entrepris un long vol depuis Toronto à destination d’Addis-Abeba en compagnie des sénateurs Munson et Cormier et d’une délégation de l’Association parlementaire Canada-Afrique, en vue d’une visite bilatérale en Éthiopie.

Comme je connais bien ce trajet, je savais qu’une ambiance de camaraderie et de discussion régnerait durant le vol, et ce fut bien le cas. Beaucoup d’entre nous retournaient visiter des parents et des amis, d’autres allaient explorer l’Afrique, ou assister à des conférences et à des séminaires à Nairobi ou ailleurs, et beaucoup rentraient simplement chez eux.

À notre arrivée, nous avons été accueillis par notre ambassade alors que nous passions aux douanes et récupérions nos bagages, mais beaucoup d’autres personnes ont poursuivi leur voyage en se rendant vers d’autres portes d’embarquement. Peu de temps après, l’ambassadeur canadien en Éthiopie nous a informés de l’écrasement fatal du vol 302 de l’Ethiopian Airlines, qui a tué toutes les 157 personnes à bord, y compris 18 Canadiens, dont 10 avaient été à bord de notre avion.

Tout comme la nation éthiopienne, nous avons été saisis par le choc, la douleur et l’impuissance.

Le vol transportait des passagers d’au moins 35 pays.

Le monde a manifesté sa solidarité envers le Canada, qui a subi une lourde perte.

La délégation a tenu avec tout le personnel de l’ambassade une réunion commémorative à la mémoire des Canadiens disparus. L’ambassadeur a souligné que le devoir de l’ambassade était de servir avec compassion les Canadiens dans le deuil. La délégation a été impressionnée par le professionnalisme et la compassion de tous les membres du personnel de l’ambassade qui vont aider les familles des personnes disparues et s’acquitter de leurs responsabilités immédiates et dans les mois à venir.

Je tiens à dire aux familles et aux amis des Canadiens disparus que nous sommes de tout cœur avec eux et que nous sommes à jamais changés. Alors que vous tentez de comprendre ce qui s’est passé et de composer avec la perte que vous avez subie à la suite de cette tragédie, sachez que les Canadiens sont avec vous. Le chemin à parcourir ne sera pas facile, mais soyez assurés que leur mémoire perdurera.

Lors de chaque rencontre que nous avons eue en Éthiopie, un moment de silence a été observé en l’honneur des personnes disparues, pour pleurer leur perte avec nos homologues éthiopiens. Je sais que les sénateurs et les Canadiens offrent leurs condoléances, leurs pensées et leurs prières à ceux qui ont perdu des membres de leur famille et des amis. Nous sommes avec vous et nous continuerons de l’être.