Ce site est conçu pour les fureteurs compatibles avec les normes web. Il demeure tout de même fonctionnel avec les autres fureteurs.

Accéder au contenu

Des parlementaires canadiens concluent une mission bilatérale en Gambie

Banjul – Six membres de l’Association parlementaire Canada-Afrique ont conclu aujourd’hui une importante et fructueuse mission bilatérale en Gambie. La délégation menée par les coprésidents de l’Association, l’hon. Raynell Andreychuk, sénatrice, et Robert Oliphant, député, rassemblait également l’hon. René Cormier, sénateur, l’hon. Mike Lake, C.P., député, François Choquette, député, et Mona Fortier, députée.

La délégation a rencontré une vaste gamme de représentants et d’intervenants pour en apprendre davantage sur les obstacles et les débouchés qui attendent la Gambie. Elle s’est réunie avec plusieurs députés de l’Assemblée nationale nouvellement élue, dont l’hon. Mariam Jack Denton, Présidente de l’Assemblée nationale. Elle a aussi rencontré l’hon. Fatoumata Tambajang, ministre des Affaires féminines, responsable du Bureau de la vice-présidente, ainsi que l’hon. Abubacarr Tambadou, procureur général et ministre de la Justice. La délégation s’est aussi entretenue avec des membres de la société civile, y compris des journalistes, des défenseurs des droits de la personne, et des porte-parole du secteur privé. Elle a visité la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples et a rencontré le coordonnateur résident des Nations Unies en Gambie.

« L’Association a décidé d’aller en Gambie pour établir des liens avec les parlementaires et dirigeants du premier gouvernement démocratiquement élu depuis 22 ans. Cela fait un peu plus de sept mois que le président Barrow est entré en fonction à l’issue de ces élections historiques. Maintenant que la Gambie entre dans une nouvelle ère, la promotion des droits de la personne, la réconciliation et le renforcement du système judiciaire revêtent une importance critique » a déclaré la sénatrice Andreychuk.

M. Oliphant a déclaré : « Nos rencontres ont fait ressortir les nombreux obstacles à la réconciliation, aux droits de la personne et au développement socio-économique de la Gambie. Le pays devra entre autres donner aux femmes et aux jeunes les moyens d’agir et voir à la situation unique des communautés éloignées. Le Canada peut jouer un rôle concret en aidant la nouvelle Gambie à établir des liens avec la communauté internationale. »  

AU SUJET DE L’ASSOCIATION : Fondée en 2003, l’Association parlementaire Canada-Afrique favorise les échanges entre les parlementaires africains et canadiens et propose des initiatives pour mieux faire comprendre les problèmes nationaux et internationaux. L’Association travaille en outre à établir des liens avec les groupes parlementaires régionaux et le Parlement panafricain.

-30-

Pour des renseignements additionnels, prière de communiquer avec :

Mme Josée Therien, secrétaire de l’Association, au 613-996-6075.

http://www.parl.ca/DocumentViewer/fr/AII/communique/9074710