Ce site est conçu pour les fureteurs compatibles avec les normes web. Il demeure tout de même fonctionnel avec les autres fureteurs.

Accéder au contenu

La sénatrice Andreychuk souligne le 25e anniversaire du Jour de l’indépendance de l’Ukraine

OTTAWA, ON - Aujourd’hui, la sénatrice Andreychuk a souligné le 25e anniversaire du Jour de l’indépendance de l’Ukraine en rappelant qu’il est urgent de désamorcer la crise qui sévit dans ce pays.

« Le 24 août 1991, le peuple ukrainien a affirmé son indépendance et entrepris la transition vers la création d’un État souverain. Vingt-cinq ans plus tard, de nouvelles menaces remettent encore une fois le tout en question », a déclaré la sénatrice Andreychuk, qui a également fait remarquer que la Russie poursuit ses incursions militaires en Ukraine.  

Les tensions entre les deux nations ont encore monté d’un cran la semaine dernière lorsque le président de la Russie, Vladimir Poutine, a accusé l’Ukraine d’avoir planifié des actes terroristes pour tenter de reprendre la presqu’île annexée de Crimée. Le président de l’Ukraine, Petro Poroshenko, a nié ces accusations et a mis les soldats ukrainiens en état d’alerte.

« Nous devons continuer d’unir nos efforts pour aider l’Ukraine, qui tente de protéger sa souveraineté et son intégrité territoriale, et exhorter la Russie à respecter les obligations qui lui incombent en vertu du droit international. »

Contexte

  • En novembre 2013, des milliers de personnes ont manifesté sur la place de l’Indépendance, à Kiev, après que le gouvernement eut décidé de suspendre les négociations relatives à l’accord d’association entre l’Ukraine et l’Union européenne et de mettre plutôt l’accent sur le renforcement des liens économiques avec la Russie.

 

  • Du 18 au 20 février 2014, les violents affrontements entre les manifestants et les forces armées sur la place de l’Indépendance, à Kiev, ont entraîné la mort de plus de 100 personnes.

 

  • Le 18 mars 2014, les résultats d’un référendum ont donné lieu à l’annexion de la Crimée, un territoire ukrainien, par la Fédération de Russie. La légitimité de ce référendum a été vivement critiquée par la communauté internationale.

 

  • Parallèlement, à compter de mars 2014, les manifestations prorusses et contre le gouvernement se sont multipliées dans l’Est de l’Ukraine. Les militaires et l’artillerie russes se sont massés à la frontière, et les manifestations ont dégénéré en conflit armé. Des milliers de personnes ont perdu la vie dans le cadre de ce conflit, tandis que des millions d’autres ont été obligées de quitter leur domicile et sont encore déplacées.

 

  • Le Canada, les États-Unis, l’Union européenne ainsi que de nombreuses organisations internationales ont réagi aux actions belliqueuses de la Russie en imposant des sanctions aux entreprises, aux particuliers, au gouvernement et aux officiers militaires de ce pays.

– 30 –

Personne-ressource : Zenia Turkewych Miner 613-996-4600