Ce site est conçu pour les fureteurs compatibles avec les normes web. Il demeure tout de même fonctionnel avec les autres fureteurs.

Accéder au contenu

La sénatrice Andreychuk réclame la libération de la pilote, députée et prisonnière politique ukrainienne Nadiya Savchenko

La sénatrice Andreychuk a réclamé aujourd’hui la libération de la pilote et députée ukrainienne Nadiya Savchenko, emprisonnée en Russie depuis le début de juillet 2014.

« Les autorités russes doivent respecter les obligations qui leur incombent en vertu des accords de Minsk et honorer les résolutions de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, du Parlement européen et d’autres organismes qui demandent la libération immédiate de Mme Savchenko », a déclaré la sénatrice Andreychuk, faisant ressortir l’urgence de la situation compte tenu de la santé de plus en plus chancelante de Mme Savchenko.

« La vie d’une jeune femme est mise en péril au nom de la politique », a-t-elle ajouté. « Les autorités et le système judiciaire de Russie doivent respecter les droits de la personne et l’immunité parlementaire. »

Contexte

Mme Nadiya Savchenko, 33 ans, est pilote pour l’armée de l’air ukrainienne, députée et déléguée de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE).

Le 18 juin 2014, elle a été faite prisonnière par des séparatistes bénéficiant du soutien du Kremlin. Accusée de complicité dans la mort de deux journalistes russes à Luhansk, en Ukraine, elle a ensuite été incarcérée à Moscou.

Le 25 janvier 2015, un nouveau chef d’accusation a été porté contre elle : celui d’avoir « franchi illégalement la frontière ».

Aucune preuve n’a été produite pour étayer ces accusations. Le 25 février, une cour d’appel de Moscou a maintenu la récente décision de prolonger la période de détention de Mme Savchenko jusqu’au 13 mai 2015.

Mme Savchenko fait la grève de la faim depuis le 13 décembre 2014. Elle s’est plainte récemment de douleurs aux reins et à la vésicule biliaire, ce qui fait craindre pour sa vie.

Une Journée nationale de protestation a été organisée le 1er mars 2015 pour attirer l’attention du public sur la situation de plus en plus critique de Mme Savchenko. La Journée nationale de protestation qui avait été organisée le 26 janvier 2015 a donné lieu à des manifestations dans 54 villes dans le monde. 

Une campagne parallèle est menée sur Twitter pour demander au Kremlin de libérer #Savchenko.

Pour plus d’information: Shaughn McArthur, 613-996-4600